Noël ou la face de Dieu retrouvée

Audio

Texte

Noël ou la face de Dieu retrouvée

La gloire de Dieu retrouvée

Message donné au Culte

Nation le 12 décembre 1989

Qu'il nous est réellement agréable de nous retrouver autour du Seigneur pour l'adorer, le louer surtout en ces temps de Noël qui rappellent la nativité, l'événement le plus remarquable qui ait pu se passer dans l'histoire des hommes. Dieu ayant visité les hommes en se faisant Lui-même un homme afin de pouvoir se rendre accessible à tous, c'est absolument unique ! Un événement qui n'a pas son égal nulle part sur toute la planète terre et dans ces temps de Noël, nous voulons rappeler cet événement. Et puis aussi, évidemment, Noël nous porte une quantité de messages.

J'ai pensé ce matin, vous traiter du sujet suivant de la façon la plus raccourcie qui soit parce que c'est tout un sujet : Noël ou la face de Dieu retrouvée et avec la face de Dieu retrouvée, la gloire de Dieu retrouvée.

Vous savez qu'une fois le péché entré dans le monde par Adam et Ève, je rappelle comme cela rapidement ce triste événement qui nous est rapporté au livre de la Genèse dans ses premières pages : La face de Dieu a été perdue par les hommes, la face de Dieu en même temps que sa gloire a été perdue à cause du péché. Et cet autre texte d'Ésaïe 59 le confirme : Ce sont vos péchés qui vous cachent sa face et l'empêchent de vous écouter. Et l'homme a eu justement la face de Dieu cachée à partir du moment où le péché est entré dans le monde par le biais de nos premiers parents. Mais ce Dieu qui est l'amour dans Sa personne a toujours souhaité rendre aux hommes en quelque sorte, Sa face en même temps que Sa gloire. Mais comment en arriver à dénouer le problème ? Ce n'est pas du tout évident, Ce sont vos péchés qui vous cachent sa face.

Il y a peut-être parmi nous ce matin, des hommes, des femmes dont le péché leur cache encore la face de Dieu révélée en Jésus-Christ. Je ne sais si tu contemples la face de Dieu en Christ, parce que c'est sur Sa face que Dieu a voulu faire briller comme dit l'apôtre aux Corinthiens toute Sa gloire, sur la face de Christ.

Déjà dans l'Ancien Testament, nous découvrons que Dieu a un visage, Dieu a une face. On pourrait passer énormément de temps à méditer sur l'expression : " la face de Dieu " dans l'Ancien Testament. Comment se fait-il qu'on Lui ait prêté une face ? Jésus nous ayant dit en même temps que l'Ancien Testament insistant sur cet enseignement, Dieu est esprit. En tant qu'esprit Il est donc un être invisible aux yeux charnels, aux yeux de la chair. Il ne peut pas être capté par la vision de l'homme, Il est esprit et il faut que ceux qui l'adorent, l'adorent en esprit et en vérité, c'est Jésus qui l'a ordonné et l'Ancien Testament ne cesse de mettre l'emphase sur cette grande vérité biblique. Mais un esprit peut-il avoir une face ? Certainement que non ! Pourquoi Dieu est-il esprit ? Parce qu'Il est Dieu d'une part, parce qu'Il habite une dimension que la Bible appelle l'éternité et parce qu'Il est esprit, Il peut être présent sur toute la surface de la terre pour que chaque individu ici-bas puisse l'approcher, le connaître.

Pourquoi cette face de l'Éternel dans l'Ancien Testament ?

Déjà le mot " face de l'Éternel " dans l'Ancien Testament est riche de sens. Parce qu'il est au pluriel. Il y a trois formes de conjugaison en hébreu : le singulier, le duel, et le pluriel (quand on parle de deux, on emploie des termes différents que lorsque l'on parle de trois) quand on parle de la face de Dieu, c'est un pluriel, à partir de trois. Le mot hébreu " Panim " littéralement, " les faces " de Dieu. Mais pour une meilleure compréhension, on ne dit jamais cela, on dit la face de Dieu parce qu'à cette face de Dieu correspond un singulier et il y a déjà, ici révélé, le mystère de la Trinité dans l'Ancien Testament comme ce même mystère de la Trinité, Dieu en trois personnes est révélé à partir du premier verset de l'Écriture Sainte, en Genèse 1/1 : Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre : Éloïm… Éloïm c'est le nom de Dieu, là encore c'est un nom pluriel qui n'est pas fait de deux mais à partir de trois. En réalité, nous devrions lire au premier verset de la Genèse : Au commencement, les Dieux créa les cieux et la terre. Une preuve que précisément notre Dieu qui est un, est fait de trois personnes bien distinctes : Père, Fils, et Saint Esprit. Ce même Dieu, je vous donne des arguments si vous êtes en face d'un témoin de Jéhovah, souvenez-vous de Éloïm, souvenez-vous de Panim. Le mot "Panim", la face de Dieu étant aussi au pluriel correspond à ces trois personnes qui forment l'unique Dieu, Père, Fils, Saint Esprit. Pour mieux encore cerner ce dont il s'agit à propos de la face de Dieu, dans l'Ancien Testament en Nombre 12/8, il est écrit que Moïse contemplait, certaines versions disent une figure de l'Éternel, les versions catholiques ou synodales, Ostervald catholique aussi, précise : Moïse contemplait une image de l'Éternel, les bibles protestantes en général : Une représentation de l'Éternel. Tout ceci pour nous dire que Moïse en tant que prophète tout à fait particulier, contemplait déjà en son temps la face de l'Éternel. Cette face, au pluriel, Père, Fils, Saint Esprit. Nous pourrions ainsi faire toute un étude dans l'Ancien Testament sur toutes ces annonces prophétiques de ce Dieu qui, un jour, se révéla dans une Personne qui a été la manifestation de Sa face au milieu des hommes en Jésus-Christ.

Oui, Moïse contemplait donc une forme de Yahvé, je ne dis pas Jéhovah, je n'aime pas que nous employons ce terme parce qu'il nous fait penser aux Témoins de Jéhovah avec lesquels nous n'avons rien à faire et qui ne sont pas réellement dans la vérité, je préfère employer le terme de Yahvé. Nous pourrions même traduire ce texte par : Moïse contemplait une forme de Yahvé, une forme de l'Éternel. Voyez-vous, il est souvent très difficile de rendre en français ce que les textes hébreux ou grec nous rapportent de ce Dieu. Déjà il est question de la face, au pluriel, dans l'Ancien Testament.

Pour ce qui est du Nouveau Testament, tout à coup il est question de ce Christ, venu faire connaître cette face de l'Éternel.

En Jean chapitre 14, nous lisons au verset 7 : Si vous me connaissiez, vous connaîtriez aussi mon Père. Et dès maintenant vous le connaissez, et vous l'avez vu.

Ce n'est pas pensable, vous l'avez vu, mettez vous à la place des disciples qui entendent le Seigneur leur parler de cette façon-là ! Moi, je pense que j'aurais été renversé. Vous l'avez vu, en regardant le Christ, on voit le Père ! Mais oui, dès à présent, vous le connaissez et vous l'avez vu. Et de poursuivre au verset 6 : Je suis le chemin, la vérité et la vie, Il a été très exclusif, Il n'a pas dit : je suis une des vérités, un des chemins et une des vies possibles. Le Christ a été très exclusif dans sa façon de parler de Lui-même à ses disciples. Puis ensuite d'ajouter : Nul ne vient au Père que par Moi... Nul ne vient à Dieu que par Moi… Si vous me connaissiez, vous connaîtriez aussi mon Père. Et dès maintenant vous le connaissez, et vous l'avez vu. Philippe lui dit : Seigneur, montre-nous le Père, et cela nous suffit... Question qui aurait été dans chacune de nos bouches si nous étions des disciples au milieu d'eux… Jésus lui dit : Il y a si longtemps que je suis avec vous, et tu ne m'as pas connu, Philippe ! " Celui qui m'a vu a vu le Père. Dans un chapitre précédent, ce même Jésus d'avoir affirmé aux Juifs de sa génération : Celui qui me voit, voit Celui qui m'a envoyé.

Le Christ a eu donc pour ministère de nous rendre cette face de Dieu perdue à cause du péché et avec cette face de Dieu, la gloire de Dieu. Nous comprenons un peu mieux ce texte de Romains 3/23 qui affirme : Tous ont péché… Quelques soient leurs races, leurs conditions sociales, la couleur de leur peau… Tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu... parce que pécheurs. Un pécheur est par définition quelqu'un qui a été privé de la gloire de Dieu, mais le Christ est venu rendre au pécheur cette gloire de Dieu perdue. Voilà une notion qui nous échappe très souvent, dans quel but ? Afin que nous le glorifions ce même Dieu, que nous puissions réellement entrer dans ce qui fut notre première vocation sur cette terre : Glorifier Dieu ! Quelle mission pour les hommes et les femmes sur cette terre aujourd'hui : Glorifier Dieu, que tout ce qui respire loue l'Éternel ! Est-ce vrai aujourd'hui ? Le louons-nous tous les jours nous qui nous disons chrétiens ? Ou pensons-nous à Lui comme cela, quand cela nous chante ?

Dieu t'a fait pour que tu puisses le glorifier tous les jours.

Dieu m'a fait pour que je puisse le glorifier tous les jours, mais pour en arriver là, il faut que je Le retrouve, Lui, dans sa gloire. Mais si Dieu me reste un illustre inconnu comme c'est le cas, la plupart du temps, bien que nous nous disions chrétien, c'est nul, cela ne vaut rien. Il nous faut donc retrouver cette face de Dieu perdue à cause du péché. J'aime bien cette version anglaise à propos de Romains 3/23 : Tous ont péché et n'atteignent pas à la gloire de Dieu. Ceci pour montrer à quel point nous ne pouvons pas avoir accès à la gloire de Dieu en étant dans nos péchés. Tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu. c'est une façon de traduire, je crois que toutes nos versions traduisent à peu près de cette façon-là mais il existe une version anglaise qui précise : Tous ont péché mais n'atteignent pas à cette gloire parce qu'ils en sont privés à cause de leur péché. Mais une fois le péché évacué, lavé, purifié, de quelle façon ? Bien entendu la Bible affirme que Christ est mort pour nos péchés, la Bible ajoute que le sang de Jésus-Christ, le Fils de Dieu, nous purifie, nous nettoie de tout péché. Une fois donc lavé, purifié, nous retrouvons la face de Dieu. Ce sont vos péchés qui vous cachent Sa face mais le Christ est venu pour évacuer le péché et personne en dehors de Lui n'a travaillé dans ce sens. Seul, Il est mort sur la croix, dans ce but afin de nous débarrasser de nos péchés, afin d'enlever cet obstacle du péché faisant barrage sur la route qui conduit à Dieu. Avons-nous eu justement notre péché effacé, ôté, purifié ?

Quand ceci est fait alors, nous croissons, nous grandissons dans la connaissance de la face de Dieu par Jésus Christ lequel est venu nous la faire connaître ici-bas. Il y a si longtemps que je suis avec vous Philippe et tu ne m'as pas connu, celui qui m'a vu a vu le Père. Et puis l'apôtre Paul d'ajouter encore cette parole tout à fait remarquable en Colossiens 1/12 : Rendez grâce au Père, qui vous a rendu capables d'avoir part à l'héritage des saints dans la lumière…, l'héritage des saints dans la lumière.

Il faut expliquer le mot " saint ", il ne correspond pas à ceux qui, comme très souvent on l'imagine, ont eu sur cette terre des vies chrétiennes exemplaires et qui leur ont mérité la gloire de Dieu, certainement pas, la Bible explique que le saint est celui qui a été mis à part. Dès que quelqu'un reçoit le Christ dans son cœur pour son sauveur personnel, il devient un saint et le vrai sens du terme "saint " en grec, c'est " mis à part ", mis à part pour Dieu, mis à part pour servir Dieu, mis à part pour glorifier Dieu, mis à part tout simplement ! et dans le Nouveau Testament, le mot " saint " est synonyme du terme " fidèle " le fidèle d'une Église, il est synonyme du terme " disciple " il est synonyme du terme " chrétien " . Un véritable chrétien dans son cœur, sauvé par grâce c'est un saint. Combien y a-t-il de saints ici ? L'héritage des saints dans la lumière... Mais saints, nous le sommes bien entendu,toujours par grâce …qui nous a délivrés de la puissance des ténèbres et nous a transportés dans le royaume du Fils de son amour, en qui nous avons la rédemption, la rémission des péchés...

Ensuite, il y a là comme une vitrine, une carte de visite du Seigneur : … Il est l'image du Dieu invisible…, Ce Dieu que l'on ne peut pas saisir parce qu'Esprit. Le Christ est venu pour nous révéler sa face, ne trouvez-vous pas cela remarquable ? C'est dans ce but-là qu'Il est venu à Noël, …Il est le premier-né de toute la création. Car en lui ont été créées toutes les choses qui sont dans les cieux et sur la terre, les visibles et les invisibles, trônes, dignités, dominations, autorités. Tout a été créé par lui et pour lui. Il est avant toutes choses, et toutes choses subsistent en lui. Il est la tête du corps de l'Église ; Il est le commencement, le premier-né d'entre les morts, afin d'être en tout le premier. Car Dieu a voulu que toute plénitude habitât en Lui ; il a voulu par lui, réconcilier tout avec lui-même… Le grand ministère de réconciliation de Jésus Christ de la part de Dieu pour les hommes, où qu'ils vivent sur la surface de la terre. Il est important que nous retrouvions la face de Dieu, cette face de Dieu en Jésus Christ.

Il y a plusieurs expressions à propos de cette face de Dieu. Par exemple pour parler de bénédictions, la Bible emploie cette expression que Dieu fait luire sa face sur son peuple par exemple, ou sur une personne, ou sur une nation. Dieu fasse luire sa face sur cette Église ! qu'Il fasse luire sa face en Jésus-Christ sur nous tous.

Mais il est aussi écrit qu'il peut se faire que Dieu tourne sa face contre. Précisément lorsque nous péchons. Il peut se faire alors que Dieu tourne sa face contre nous, par exemple ceci est écrit dans un texte au Psaume 34/17 : L'Éternel tourne sa face contre les méchants. La face de l'Éternel est contre ceux qui pèchent et ceux qui font le mal. En fait, " tourner sa face contre ", nous pourrions le rendre de cette façon-là pour une meilleure compréhension c'est " faire les gros yeux ". Vous êtes parents ? vous avez eu les plus beaux enfants ? parfois vous les avez admirés, votre face à comme, luit devant eux, mais parfois vous leur avez fait les gros yeux, parce qu'ils ont fait le mal, tout en continuant de les aimer.

Il est aussi écrit que Dieu peut cacher sa face, Dieu peut cacher sa face à ceux qui persistent dans un certain entêtement à vouloir réaliser ce qu'ils veulent, ce qu'ils pensent sans prendre l'avis ni le conseil de Dieu. Deutéronome 31/18 : Et moi, je cacherai ma face en ce jour-là, à cause de tout le mal qu'il aura fait, en se tournant vers d'autres dieux. Dieu étant un Dieu jaloux, un Dieu qui ne supporte pas que nous adorions quelqu'un d'autre que Lui en Jésus-Christ. Il l'a annoncé dans les commandements qu'Il est un Dieu jaloux. La face de l'Éternel cachée.

Enfin la Bible affirme que l'on peut volontairement s'en éloigner. A propos de Caïn, après le meurtre de son frère Abel en Genèse 4/16 : Puis Caïn s'éloigna de la face de l'Éternel, et habita dans la terre de Nod, à l'orient d'Éden. Il me semble que l'homme aujourd'hui est comme une sorte d'exilé sur cette terre, ne sachant pas ce qu'il doit vivre, dans quelle direction aller, pourquoi ? Parce, volontairement, la plupart du temps, il s'éloigne délibérément de la face de l'Éternel. J'espère que personne ici ne s'éloigne de la face de l'Éternel, de cette face que Jésus-Christ est venu nous redonner en venant vivre parmi les hommes, c'est Lui et Lui seul que la Bible a appelé Emmanuel qui signifie : " Dieu parmi nous " et en tant que Dieu parmi nous, Il nous a rendu cette face de Dieu que nous ne cessons de découvrir et qui est absolument merveilleuse !

Vous trouverez sur la table, un exemplaire de ma dernière lettre de prière que j'ai trouvé bon de commencer avec ces mots : Le mystère de la piété est grand (en rapport avec Noël) Dieu a été manifesté en chair.

C'est Dieu qui a été manifesté en chair et personne d'autre. Or " Dieu manifesté en chair " égal " Emmanuel, Dieu parmi les hommes ". Et c'est celui-là que nous sommes appelés, nous sommes invités à connaître de plus en plus, c'est réellement vers sa personne que toutes les Saintes Écritures nous orientent. Quelqu'un disait à juste titre :

Le Christ est tout entier

Dans la Bible toute entière

Pour le monde tout entier

Alors il nous faut, si cela n'est pas déjà fait, nous mettre en quête de la face de Dieu avec tout ce que cela peut comprendre d'explication, la face de quelqu'un, c'est lui-même, c'est sa personne. La face de quelqu'un c'est sa personnalité, c'est son caractère, voilà le programme de Dieu pour ses enfants par Jésus-Christ : apprendre à Le connaître.

La Bible annonce encore : la vie éternelle c'est qu'il fasse beaucoup d'œuvres ? Non ! La vie éternelle, c'est qu'ils Te connaissent, Toi, le seul vrai Dieu, et celui que Tu as envoyé, Jésus-Christ (Jean 17/3). C'est cela la vie éternelle.

Jésus a aussi enseigné : La volonté de mon Père, est que quiconque voit le Fils et croit en Lui ait la vie éternelle. Pour nous qui lisons la parole de Dieu, nous voyons le Fils, nous contemplons la face de Christ et par elle, nous avons accès à Dieu. Et nous voilà donc réellement transformé à Son image.

J'ai l'impression de vous avoir donné une étude assez décousue, j'ai là énormément de choses mais je n'ai pas le temps. Une autre fois, nous reprendrons ce thème de face de Dieu, de gloire de Dieu, de vocation du chrétien de ne cesser de grandir dans la connaissance de la gloire de son Dieu.

2 Corinthiens 3/18 affirme : Nous tous qui, le visage découvert,… notre visage est-il découvert ou voyons-nous flou pour ce qui est des choses de Dieu ? Que d'hommes, de femme, se disant chrétiens restent dans le vague, le clair obscur, c'est peut-être ton cas ? Non ! la Bible dit : Nous tous qui le visage découvert contemplons comme dans un miroir… quel miroir ? c'est quoi le miroir ? c'est la parole de Dieu, c'est là que le Christ s'est révélé, dans la parole de Dieu et d'ailleurs Lui-même l'a dit aux Juifs en Jean 5/39: Vous sondez les écritures parce que vous pensez avoir par elles, en elles, la vie éternelle, ce sont elles qui me font connaître à vous. Il faut que nous gardions ce texte. Ce sont les écritures qui me font connaître à vous, si donc je ne lis pas les écritures, je ne peux pas connaître le Seigneur parce que dans l'Évangile est révélée justement la personne de Christ, sa face. …Nous tous qui le visage découvert… pour ne pas faire comme Moïse, lui était encore dans le flou, le Christ ne s'était pas encore révélé au monde… Nous tous qui le visage découvert contemplons comme dans un miroir, la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en la même image, de gloire en gloire, comme par le Seigneur, l'Esprit. C'est-à-dire que le Saint Esprit, avec l'aide de la parole de Dieu, dans cette contemplation de Christ, de Sa face et de Sa personne nous sommes transformés à Son image.

Voilà tout le programme de la vie chrétienne. Es-tu entré dans ce programme où n'y es-tu pas ? Si tu n'y es pas, c'est pour cela que le Christ est venu afin que tu ne sois pas chrétien de nom, chrétien d'étiquette, chrétien d'éducation ou chrétien de culture mais que tu sois un authentique chrétien c'est-à-dire quelqu'un qui contemple la face de Christ et qui est transformé à Son image, de gloire en gloire dans la puissance de l'Esprit de Dieu. Amen !

Quel bonheur que cette fête de Noël destinée à nous rendre la face et la gloire de Christ !

Amen !