Alain Choiquier Alain Choiquier

» ASSOCIATION D’EVANGELISATION "AUJOURD’HUI L’ESPOIR"

La devise d’Alain Choiquier "Nous prêchons Christ crucifié…" (1 Corinthiens 1.23)


Création de l’Association


21 mars 1987 (déclaration au Journal Officiel le1eravril 1987)


Premier siège de l’Association


Rue des Templiers - 91160 Longjumeau (fait à Longjumeau le 23 mars 1996)


Nouvelle adresse


14, Rue de Villoison 5-211  91100 Corbeil-Essonnes.


Historique du ministère de l’Évangéliste Alain Choiquier


Lors de l’A.G constitutive du 21 mars 1987 : Notre ami Alain Choiquier a retracé son cheminement depuis Hussein Dey en Algérie où il rencontra Jésus-Christ jusqu’à ce jour, en évoquant sa formation à l’Institut Biblique de Nogent/Marne, son ministère pastoral à Paris/les Gobelins et celui de pionnier à Paris/Nation, puis il a développé les raisons qui ont conduit à la création d’"Aujourd’hui l’Espoir"



  1. Un volume de travail de plus en plus important

  2. Le besoin d’une équipe d’amis qui lui soient très proches

  3. Davantage d’efforts d’évangélisation dans la région parisienne.

  4. Une association qui lui soit ajustée pour un travail plus efficace et performant.


Ensuite Alain montre sa reconnaissance à "France Évangélisation" pour son aide au cours des années passées.


But de l’Association "Aujourd’hui l’Espoir"


Article 2 des statuts : objet



  • La célébration du Culte Protestant Évangélique

  • La culture Biblique et l’Évangélisation

  • L’organisation des tous cultes, réunions, rencontres, conférences, études et séminaires.

  • La diffusion de toutes publications, d’émissions radiophoniques et télévisées, de disques, de cassettes, de vidéo cassettes, de films etc.

  • L’édition de tous livres, bulletins, journaux, revues…

  • L’acquisition et l’entretien d’édifices cultuels.

  • Toutes opérations et toutes conventions pouvant aider à la réalisation des activités ci-dessus…


Témoignage du pasteur Jacques LANG, Président de l’Association.


Lors de la cérémonie des obsèques d’Alain Choiquier le mercredi 13 août 2003.


"Je suis partagé par deux sentiments contradictoires : Le premier c’est la tristesse de perdre un ami de plus de 30 ans : Dès notre rencontre avec Alain, dans les années 60, une amitié sincère s’est aussitôt installée dans nos relations, nous partagions la même Foi dans le Seigneur Jésus, la même vision pour l’annonce de l’Évangile. J’ai beaucoup apprécié ses conseils, alors que l’Église Protestante Évangélique naissait à Longjumeau. En 1969, Alain devenait le premier président de la Fédération Évangélique de France, et moi-même en étroite collaboration avec lui, rédacteur du Journal INFO-FEF et Président des Amis de la F.E.F. Je me souviens qu’en 1972, Alain et Jeanne demeuraient alors à Longjumeau, et c’est sur le conseil d’Alain que nous avions emménagé au rez-de-chaussée de leur immeuble, alors qu’ils étaient au 1er étage. Ce fut, pour nos épouses respectives, de bons moments de détente et de partage. Malgré leur déménagement à Corbeil, nos liens sont restés étroits tant sur le plan du ministère que sur le plan familial. Sur le plan spirituel, en 1989 Alain fut à l’initiative de la création d’"Espoir pour l’Essonne avec Jésus-Christ". Le but : distribuer un évangile (Aujourd’hui l’Espoir) dans chaque foyer du département, (350.000 évangiles). E.P.E. regroupait une quinzaine d’Églises, et Alain était notre évangéliste, animant des campagnes dans plusieurs villes. Un serviteur de Dieu m’a dit ces jours-ci : "Alain faisait partie du monde évangélique francophone depuis tellement longtemps (plus de 40 ans) qu’on le croyait immortel ; son décès brutal est un choc pour nous tous."
Oui le premier sentiment, c’est LA TRISTESSE de perdre un ami cher. La Bible dit : "Elle a du prix aux yeux de l'Éternel, la mort de ceux qui L'aiment." (Psaume 116/15)


Mais le second sentiment, c’est LA JOIE. Comment peut-on parler de joie lors de la mort d’un être cher ? Nous le pouvons parce que la Parole de Dieu nous affirme la position de celui qui est décédé dans la foi en Jésus-Christ. La Bible dit :"… Ceux qui meurent en communion avec le Seigneur jouissent dès maintenant d'un bonheur impérissable. Oui, confirme l'Esprit, heureux sont-ils, car ils se reposent de leurs peines, mais leurs œuvres les accompagnent." (Apocalypse 14/13 Parole Vivante) Alain a consacré toute sa vie à l’annonce de la Bonne Nouvelle de Christ, en France, en Belgique, en Suisse, au Canada et aux Antilles…Le but de sa vie était de rencontrer le Seigneur et de vivre éternellement en Sa présence. Aujourd’hui il est dans la présence du Seigneur, il attend la résurrection corporelle, lors du retour de Christ en gloire. Encore récemment, Alain m’avait dit au téléphone : "Tu vois, les signes des temps s’accomplissent sous nos yeux, le Seigneur revient bientôt." On aurait pu mettre dans la bouche d’Alain les paroles de l’apôtre Paul : "J'ai combattu le bon combat, j'ai achevé la course, j'ai gardé la foi. Désormais la couronne de justice m'est réservée ; le Seigneur, le juste juge, me la donnera dans ce jour-là, et non seulement à moi, mais encore à tous ceux qui auront aimé Son avènement." (2 Timothée 4/7-8)


Alain ne souffre plus, il est dans la Joie du Seigneur, il se repose de ses œuvres et nous a devancés…


Quelques souvenirs


Dans le rapport de l’A.G de 1990 d’Aujourd’hui l’Espoir, il était mentionné que le petit livre d’Alain Choiquier Un seul chemin avait été édité à 420 000 exemplaires. En 1996 Alain écrivait : La station de radio "LA VOIX de l’ÉVANGILE" a pu ajouter 4 nouvelles stations aux 54 déjà existantes. Selon «Opération monde" de P. Johnston, le défi à atteindre sera les 450 millions de francophones répartis sur toute la planète.
Deux nouveaux traités sont en cours de diffusion :



  • "La chaîne qui tient"

  • "Dieu par dessus bord"


En 2002, Alain écrivait : Le fait saillant de ce semestre fut la parution du livre de Jeanne, mon épouse : "Pour tous les enfants que Dieu m’a confiés".
Le profond désir d’Alain Choiquier était que la Bonne nouvelle de Christ soit répandue sur toute la terre. Il y aura de la joie dans le ciel si tous les messages d’Alain sont diffusés sur «le net" dans la monde francophone et en particulier en Afrique Ainsi, par ce moyen, son ministère terrestre se poursuivra. Car "Notre Sauveur … veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité." (1 Timothée 2/4) Alain aurait pu reprendre cette parole de l’apôtre Paul : "Ce que tu as entendu de moi… confie-le à des hommes fidèles qui soient capables de l’enseigner aussi à d’autres." (2 Timothée 2/2)


Jacques LANG



© 2017 Alain Choiquier. Tous droits réservés.
Ce site est propulsé par notsit.com | CC